Gorges de la Loire : la randonnée autour du lac de Grangent

La randonnée autour du lac de Grangent est la plus longue randonnée que j’ai réalisée depuis que j’habite à Saint-Etienne. En tout, j’ai mis 7h30 pour finir ce parcours long de près de 26 km. Elle est assez sportive. Certaines montées/descentes sont un peu raides. Mais cette rando offre, fréquemment, de jolis points de vue sur le château d’Essalois, le barrage de Grangent et sur des villages. Et en plus, on parcourt les Gorges de la Loire qui sont l’un des plus beaux endroits situés dans le département de la Loire.

La randonnée autour du lac de Grangent

J’ai réalisé la randonnée autour du lac de Grangent en mai, quelques jours après le déconfinement. La météo annonçait un beau temps le matin et des nuages dans l’après-midi. Après avoir hésité quelques instants sur le départ de mon parcours (plusieurs points de départ sont possibles), j’ai choisi de partir depuis Saint-Victor-sur-Loire. Depuis Saint-Etienne, il suffit de partir en direction de Roche-la-Molière. Puis après avoir traversé la commune, l’itinéraire est parfaitement indiqué.

Le lac de Grangent est un lac artificiel. Il a été créé à la suite de la construction d’un barrage (1955-1957). Il permet de réguler le fleuve et de créer de l’électricité. Lors de sa création, plusieurs hameaux ont été engloutis : Chamousset, Mousset ou encore La Valette. Et à chaque vidange, on peut encore apercevoir des traces de ces hameaux.

Je me suis stationné sur le parking situé à l’entrée du village. Le début de la randonnée s’effectue à quelques mètres de ce stationnement. Il suffit de prendre la direction de la Vallée du Lizeron. Les premiers mètres sont faciles. Le sentier longe le ruisseau du Rosay. On prend un vrai bol d’air frais à l’ombre des arbres. Puis lorsque l’on arrive près de la station de traitement des eaux au bord du Lizeron, on change de parcours. Il faut suivre le panneau « Condamine » et traverser le Lizeron. Le sentier prend de la hauteur et certaines parties peuvent paraître difficiles. Mais la vue est sublime. A certains moments, on aperçoit Saint-Victor-sur-Loire et son port de plaisance. En suivant le balisage, on arrive assez rapidement au hameau de Condamine. Désormais, il faut suivre le balisage pour aller jusqu’à la Maison de la Réserve.

Et 100 mètres avant d’arriver à la Maison de la Réserve, on change de chemin pour prendre la direction du Vallon de Grangent. Au bout de quelques minutes, un autre point de vue s’offre à nous. Sur la crête opposée, on peut contempler le château d’Essalois. On peut également admirer l’île de Grangent et son château. Puis le sentier redescend. Cette partie est très simple. On est à l’ombre des arbres. On atteint le ruisseau de Grangent que l’on traverse sur un petit pont. Et ensuite, le sentier remonte (la montée est assez soutenue) pour atteindre la D32. On va longer cette départementale par la gauche pendant plusieurs centaines de mètres pour arriver jusqu’au barrage de Grangent. Lors de ce parcours, on peut s’arrêter pour lire les panneaux explicatifs et contempler l’île de Grangent et son château.

Après avoir traversé le barrage, on suit le sentier qui part à gauche. On monte jusqu’au château d’Essalois. Certaines parties de la montée sont raides. Au bout d’une vingtaine de minutes, on arrive au château en ruine qui peut se visiter. On peut notamment avoir une vue plongeante sur les Gorges de la Loire. Cela peut être une bonne idée de faire une pause. En face du château, l’auberge d’Essalois peut permettre un bon goûter ! On poursuit notre chemin en prenant la direction du sud. Après être arrivé sur le parking du château, on longe la route pendant une centaine de mètres puis, on tourne à gauche pour aller en direction de La Garde (toujours en longeant la route). Après avoir traversé le hameau, on suit le même balisage qui part sur la gauche. Au bout d’une vingtaine de minutes, on arrive à Chambles. Tu peux t’arrêter quelques instants pour monter tout en haut de la tour qui offre une très belle vue sur le lac de Grangent (attention, la montée est étroite et raide).

Puis, on atteint la D108. Il faut la traverser et prendre la direction de Biesse. On longe la route et on en tourne à gauche après le Chemin de Peybert (Cette partie manque de balisage). Après avoir traversé le hameau de Biesse, il faut suivre la direction des Gorges de la Loire en prenant à gauche (croix en pierre ; balisage jaune/rouge). Au point 714, on tourne à gauche puis à l’intersection 726, on prend à droite et à l’intersection 746, on repart à gauche. Le sentier descend petit à petit et au bout d’une bonne demi-heure, on arrive au pont du Pertuiset.

Désormais, il ne reste « plus qu’à » remonter la rive droite. Après le pont, il faut passer sous le tunnel situé à gauche de la route, longer la mini-place puis remonter par la rue Pierre Basset. Après environ 300 mètres de montée, prendre à gauche sur la rue Jules Verne. Au bout de quelques minutes, on quitte le goudron et on arrive sur un chemin escarpé. Le parcours est bien balisé. Il suffit de suivre les indications en direction de Saint-Victor-sur-Loire. Le parcours offre des points de vue magnifiques, car après avoir pris de la hauteur, on se retrouve au niveau du lac. On longe la Loire pendant environ 1h30 avant de revenir à Saint-Victor-sur-Loire.

Quelques informations sur la randonnée autour du lac de Grangent

  • Durée : 7h30. C’est la plus longue randonnée que j’ai réalisée dans la Loire.
  • Distance : La randonnée est longue de 26 km.
  • Difficulté : Moyennement difficile. Le parcours est assez long. Cela ressemble un peu aux montagnes russes. On monte et on descend fréquemment. Il faut être bien équipé (chaussures de randonnée, gourde…)
  • Où se garer : Je me suis stationné au parking situé à l’entrée de Saint-Victor-sur-Loire (pour commencer par l’une des parties les plus dures). Il est assez facile à trouver et s’il n’y a pas de places, deux autres aires de stationnement se trouvent à moins de 100 mètres. Tout au long du parcours, il existe d’autres parkings. Tu peux choisir de commencer ta randonnée au barrage de Grangeant, au château d’Essalois, au pont du Pertuiset ou au hameau de Condamine.
  • Quand venir : J’ai réalisé cette randonnée en mai. Je n’ai croisé qu’une dizaine de randonneurs tout au long de ma journée. Les températures étaient idéales. C’est pour cette raison, qu’il vaut mieux effectuer ce parcours pendant le printemps ou après la période estivale. Pendant l’été, je te déconseille de réaliser cette randonnée car certains endroits ne sont pas abrités et le thermomètre pourrait rapidement monter.
Cet itinéraire de randonnée passe dans les Gorges de la Loire, un site classé et inscrit au titre de la loi Paysage de 1901. Dans le département de la Loire, les Gorges de la Loire vont de Saint-Paul-en-Cornillon à Saint-Just-Saint-Rambert. Et pour protéger cet environnement, la Réserve des Gorges de la Loire a été créée. Elle occupe la rive droite du fleuve.

Sinon, que peut-on faire dans les Gorges de la Loire ?

Cet itinéraire de randonnée est assez long. Tu peux choisir d’effectuer qu’une partie du parcours et profiter du reste du temps pour visiter les villages que tu traverses. Chambles, qui fait partie des destinations de mon voyage le long de la Loire entre Retournac et Saint-Just-Saint-Rambert offre un joli panorama sur la Loire. Tu peux monter dans la tour de Chambles et profiter de la vue. Tu peux aussi entrer, gratuitement, dans le château d’Essalois. Encore une fois, la vue vaut le détour.

Saint-Victor-sur-Loire est un autre très beau village à découvrir. Ce village médiéval situé sur un piton rocheux domine le lac de Grangent. L’église de style roman de Saint-Victor est une belle découverte à faire. Elle abrite, notamment, des colonnes datant de 1070. Les ruelles étroites font aussi le charme de ce village. On peut également découvrir le château qui accueille, fréquemment, des expositions. Saint-Victor-sur-Loire est aussi connu par les Stéphanois pour sa base nautique. Tu peux pratiquer du paddle, faire du canoë ou de la voile, ou partir faire une promenade en bateau-croisière. Tu peux aussi te relaxer sur la plage de sable fin, au bord de l’eau.

Si tu souhaites prendre de belles photos, la vue panoramique du Plateau de la danse est, sans doute, l’un des plus beaux endroits à immortaliser. Pour y arriver, il faut se garer au parking des Révotes. Puis, il suffit de prendre la route montante et de traverser le lotissement. Après 200 mètres de montée, un balisage nous indique de prendre à droite, sauf qu’il y a 3 chemins. Il faut prendre le chemin du milieu. Continue à l’ombre des arbres pendant environ 20 à 30 minutes et on arrive au plateau de danse.

Le plateau de Danse
Le plateau de la Danse

Et toi, as-tu déjà découvert les Gorges de la Loire ? As-tu déjà effectué cette randonnée ? Et si oui, as-tu opté pour un autre itinéraire ? Si tu souhaites faire une autre randonnée, tu peux aller à la découverte des Crêtes du Pilat et si tu veux visiter le département de la Loire, tu peux découvrir mon guide.

8 réflexions sur “Gorges de la Loire : la randonnée autour du lac de Grangent

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s