Les trésors cachés dans le monde : 4 histoires rocambolesques

Les trésors ne demandent qu’à être découvert. Certains aventuriers n’hésitent pas à enfiler le costume d’Indiana Jones pour les chercher. Mais souvent la montagne accouche d’une souris. Partons à la découverte de 4 histoires rocambolesques sur les trésors cachés dans le monde.

Le trésor de Forrest Fenn enfin trouvé

En 2010, Forrest Fenn avait caché, dans les Montagnes Rocheuses en Amérique du Nord, un coffre rempli d’or et de pierres précieuses. Le butin, dont la valeur était estimée entre un et deux millions de dollars, avait attiré des centaines de milliers d’aventuriers. Selon le millionnaire, environ 350 000 personnes se sont lancées dans cette aventure, certains auraient même démissionné de leur travail. Et en tout, quatre personnes seraient mortes.

Pour trouver ce trésor, Forrest Fenn avait publié un poème, long de 24 vers comportant des indices, sur son blog et même publier un livre contenant ce poème. Joint à une carte, il devait permettre de retrouver l’emplacement de ce trésor. Et il a donc fallu attendre 10 ans pour que ce trésor soit découvert. Le millionnaire excentrique n’a révélé que très peu d’éléments sur l’heureux élu qui aurait découvert le joli magot le 6 juin 2020. On sait simplement qu’il s’agit d’un homme habitant l’Est des Etats-Unis et qu’il lui a envoyé une photo du coffre par mail. Et le site Dal Neitzel a publié trois clichés du trésor, dont un envoyé par celui qui l’a découvert.

« Il était sous la voûte étoilée dans la végétation luxuriante et boisée des montagnes Rocheuses et n’avait pas bougé de l’endroit depuis 10 ans. Je ne connais pas la personne qui l’a trouvé, mais c’est le poème de mon livre qui l’a conduit à l’endroit précis. Je félicite les milliers de personnes qui ont participé à la recherche et j’espère qu’elles continueront à être attirées par la promesse d’autres découvertes. La recherche est donc terminée », a écrit Forrest Fenn sur son site.

Ce qui est sûr, c’est que cette histoire risque encore de durer de nombreux mois, voire plusieurs années. Dès le 7 juin, le lendemain de la découverte du trésor, Barbara Anderson, a déposé plainte. Elle prétend avoir trouvé l’emplacement de ce trésor avant d’être piratée. D’autres chasseurs estiment, de leur côté, que ce trésor n’a jamais existé et qu’il s’agit d’un vaste canular. Le mystère, qui entoure ce trésor, continue donc de faire la légende de Forrest Fenn.

cliff-1866832_1920

Le trésor d’Oak Island, une légende qui attire un ancien président américain et la télévision

Depuis plus de 220 ans, de nombreux chercheurs de trésor se rendent sur Oak Island, au Canada. A l’été 1795, Anthony Vaughan, Daniel McGinnis et John Smith remarquent une partie de terre récemment remuée. Les trois adolescents reviennent donc le lendemain avec des outils pour creuser. Au bout de quelques heures, ils tombent sur une couche de pierres à trois mètres sous terre. N’ayant pas de moyen pour continuer leurs recherches, les trois amis abandonnent leur rêve de trouver un trésor.

La légende veut que 9 ans plus tard, en 1804, Simeon Lynds prenne connaissance de ce possible trésor. Il fonde alors une entreprise pour se consacrer entièrement à la recherche d’un butin. En creusant, les ouvriers trouvent tous les 3 mètres une plate-forme. Et à 27 mètres sous terre, ils tombent sur une pierre avec des symboles indéchiffrables gravés dessus. Puis, les ouvriers continuent de creuser jusqu’à 33 mètres. En revenant le lendemain, ils découvrent le trou rempli d’eau. Les solutions pour absorber cette inondation échouent, provoquant la fin des recherches.

Après Simeon Lynds, d’autres entrepreneurs dépensent des fortunes pour trouver ce qui se cache sous terre. En 1849, la société Truro Company choisit une autre méthode pour creuser : faire un forage dans le puits. A 30 mètres sous terre, les ouvriers trouvent trois maillons en or d’une chaîne de montre à gousset. Mais en essayant de creuser plus profondément, le puits est inondé. L’entreprise abandonnera aussi peu après ces recherches. Nouveau rebondissement : en 1866, James Leitchi, professeur à Halifax, affirme avoir déchiffré le message gravé sur la pierre. Pour lui, il est écrit « 13 mètres plus bas sont enterrés 2 millions de livres ». La pierre ayant été retrouvée à 27 mètres de profondeur, le trésor se trouverait donc à 40 mètres de profondeur.

Depuis 150 ans, de nombreux chercheurs d’or se sont succédé. Et certains curieux étaient plus connus que d’autres. Dans un article consacré à cette légende, The Daily Beast révèle que Franklin Delano Roosevelt a participé à cette quête d’or, plus de 20 ans avant qu’il ne devienne président des Etats-Unis (un mémorial lui est consacré à Washington). Et le mystère qui entoure cette légende a attiré la télévision. Depuis 2014, « The Curse of Oak Island », une émission de télé-réalité qui s’intéresse aux fouilles, est diffusée sur la chaîne History aux États-Unis. En France, on peut la regarder sur Planète+ A&E depuis 2017. Mais toujours aucun trésor n’a été remonté à la surface. Pour certains, il s’agit d’un trésor des Templiers. Pour d’autres, c’est plutôt un trésor de pirates ou des manuscrits de William Shakespeare. Ce qui est sûr, c’est que cette légende ne risque pas de disparaître de sitôt.

Le mystère autour du trésor des Templiers

En France, on trouve des légendes autour des trésors. Le trésor des Templiers est l’un des plus connus et des plus énigmatiques. Existe-t-il ? Où se trouve-t-il réellement ? Pour le moment, personne n’a réussi à répondre correctement à ces deux questions.

Au XIIe siècle, les Templiers forment un ordre militaro-religieux. Ils ont pour objectif de protéger les Lieux saints et les pèlerins souhaitant se rendre à Jérusalem. Au fil des décennies, les Templiers deviennent puissants et leur indépendance n’est pas au goût de Philippe IV le Bel, le roi de France. Au début du XIVe siècle, il lance des rumeurs sur des comportements immoraux. En 1307, le pape Clément V, seule personne à pouvoir juger cet ordre, annonce au roi de France qu’il va commencer une enquête. Mais Philippe IV, trouvant le temps long, choisit d’arrêter les templiers avant les résultats de l’investigation. Un procès s’ouvre et par la même occasion, la légende autour d’un trésor se crée. En effet, certains prétendent qu’une partie du trésor monétaire des Templiers est introuvable. Alors, où est-il caché ?

En mars 1946, Roger Lhomoy affirme avoir découvert sous le château de Gisors (Eure), une immense chapelle contenant des sarcophages et 30 coffres en métal précieux. Quelques années plus tard, Roger Lhomoy raconte cette aventure à Gérard de Sède, journaliste. Ce dernier va publier un livre « Les templiers sont parmi nous » qui révèle cette affaire au grand public. Le château attire de nombreux chercheurs de trésor. André Malraux, le ministre des Affaires culturelles, décide même d’entreprendre des fouilles. Et toutes ces recherches n’aboutissent pas. Encore aujourd’hui, le trésor des Templiers reste une énigme.

A moins qu’il n’est jamais existé ? Dans un article, Le Figaro écrit que « contrairement à l’idée véhiculée abondamment par la littérature ou le cinéma, il n’a jamais été question de l’existence d’un fabuleux trésor caché ». Le quotidien ajoute : « les Templiers ont effectivement un trésor mais comme tous les autres ordres religieux, c’est-à-dire des archives et des reliques ».

knight-1421359_1920

La fausse découverte du trésor du Capitaine Kidd

En mai 2015, Barry Clifford affirme avoir découvert l’Adventure-Galley, le bateau du capitaine Kidd, célèbre pirate, au large de Madagascar. Il remonte un lingot d’argent de 45kg. Mais, cette belle histoire qui a ravi les amateurs d’Indiana Jones s’est avérée fausse. Faisons un retour en arrière.

Entre 1696 et 1698, le capitaine Kidd et son équipage ont semé la terreur sur les océans. Sur son navire, l’Adventure-Galley, il a accumulé une grande fortune. Arrêté, il est exécuté par pendaison à Londres le 23 mai 1701. Et selon la légende, son magot est encore caché dans son bateau.

Depuis 2010, l’Unesco vérifie les trésors trouvés et les dires des différents chasseurs en herbe. Et selon leur expertise, le lingot trouvé contient 95% de plomb et l’épave de l’Adventure-Galley serait en réalité un bout de l’ancien port de l’île. De son côté, Barry Clifford répliquait en affirmant que l’Unesco avait refusé de consulter les scientifiques avec lesquels il avait travaillé et ses preuves.

Et cette passe d’armes entre Barry Clifford et l’Unesco n’est pas la première. En 2014, l’Américain affirmait avoir trouvé la Santa Maria, le navire de Christophe Collomb, en Haïti. L’aventurier avait même organisé une grande conférence de presse pour raconter sa découverte. Mais, quelques mois plus tard, l’Unesco avait infirmé les dires de Barry Clifford. L’épave serait en réalité un navire du XVIIIe siècle.

adventure-2528477_1920

Et les autres trésors dans le monde ?

En 2015, Atlantico avait publié une carte des zones où se trouvent les 10 trésors les plus recherchés au monde. Le trésor de Fenn faisait partie de ce top. On trouve aussi le trésor de l’église de Pisco (14 tonnes d’or se trouveraient en Polynésie française).

Plus récemment, dans la nuit du 15 au 16 février 2003, des braqueurs dérobent le contenu de 123 coffres-forts, à Anvers (Belgique), dans ce que les médias surnomment le Casse du siècle. En tout, 100 millions d’euros de pierres précieuses sont volés. Les malfrats seront arrêtés, mais les diamants ne seront jamais retrouvés. Autre vol : celui du trophée de la Coupe du monde de football. En 1983, l’énième tentative d’essayer de dérober ce trophée sera la bonne. Le 19 décembre 1983 au Brésil, des voleurs arrivent à mettre la main sur cette coupe. L’un des suspects, Antonio Carlos Aranha, est assassiné en 1989 et le trophée Jules Rimet est toujours porté disparu près de 30 ans après les faits.

D’autres mystères planent toujours. On ne sait pas ce que sont devenus les 7 œufs de Fabergé. Composés d’or et de pierres précieuses, ils ont disparu pendant la Révolution Russe. Les aventuriers cherchent également une pièce remplie de 6 tonnes d’ambre, qui avait été offerte au tsar Pierre Ier de Russie. La pièce, qui a été démontée par les nazis en 1941, a disparu quelques années plus tard. En 2013, cette histoire revient sur le devant de la scène avec l’arrestation de Cornelius Gurlitt, qui saurait où se trouve cette chambre. Mais, il meurt en 2014, sans répondre aux questions.

On ne sait pas non plus ce qu’est devenu le butin de John Dillinger. En 1934, ce braqueur de banques s’enfouit avec 200.000 dollars dans une valise. Le 22 juillet, cet américain est tué par le FBI à Chicago (Etats-Unis). Et l’argent n’a jamais été retrouvé. De nombreux chercheurs de trésors se sont également pris de passion pour le butin du général Yamashita. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il aurait planqué entre 4000 et 6000 tonnes d’or sur l’île de Luzon (Philippines). Malgré les nombreuses tentatives pour mettre la main sur ce trésor, le butin n’a jamais été retrouvé.

Les chercheurs de trésors continuent de croire en leur chance et ils ont raison car ces dernières années, plusieurs trésors ont été trouvés. Même les personnes qui ne cherchent pas d’or peuvent avoir de belles surprises. Pendant le confinement, deux enfants ont découvert deux lingots d’or dans la maison familiale à Vendôme. La valeur de ce butin est estimé à 100.000 euros.

Et toi, connais-tu d’autres histoires de trésors cachés dans le monde ?

6 réflexions sur “Les trésors cachés dans le monde : 4 histoires rocambolesques

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s