Voyage le long de la Loire entre Retournac et Saint-Just-Saint-Rambert

Deux mois de confinement, c’est long. Désormais, on pense aux prochaines vacances. Si tu souhaites découvrir des destinations pas trop touristiques, mais qui valent le coup, je te conseille de faire un voyage le long de la Loire. Dans cet article, j’ai choisi 8 belles communes à visiter au fil de l’eau entre Retournac (Haute-Loire) et Saint-Just-Saint-Rambert (Loire).

Comment se déplacer ?

Il existe plusieurs moyens de transport pour relier les communes. Le plus rapide est la voiture ou la moto. Dans chaque commune, tu pourras trouver des stationnements libres assez facilement. Si tu es plutôt sportif (ou sportive), tu pourras relier toutes ces communes à vélo. Ainsi, tu pourras t’arrêter au gré de tes envies le long de la Loire. Une façon encore plus lente est de relier ces différentes communes en faisant une longue randonnée. A pied, il faut compter environ 50 km. Sinon, une façon assez originale est de rejoindre ces villes en canoë. Enfin, tu peux aussi voyager en train et/ou en bus pour relier certaines de ces destinations.

retournac saint-just-saint-rambert

Voir le château d’Artias à Retournac

Ce voyage le long de la Loire commence à Retournac. Dans cette paisible ville de Haute-Loire, on peut partir à la découverte des ruines du château d’Artias, l’un des plus anciens châteaux du Velay. Surplombant la vallée de la Loire, il offre un très beau panorama sur Retournac et ses alentours.

L’édifice est mentionné dès le XIe siècle. Pour monter jusqu’au château, il vaut mieux prendre des chaussures de marche. Le parking est situé en contrebas de l’édifice, à quelques centaines de mètres. Mais l’effort en vaut la chandelle. On peut découvrir le jardin botanique, les vestiges de la maison du bailli, l’arboretum ou encore les ruines de la chapelle. Dans la maison d’accueil, on peut découvrir des pièces de monnaie, des poteries des XIVe et XVe siècles, ou encore des fers forgés.

On peut aussi découvrir le château d’Artias en faisant une randonnée. Le plus simple est de se garer au parking du Recourdoux. Puis, il faut partir sur la gauche (et descendre) pour prendre le chemin qui longe le parking. Le parcours n’est pas très difficile et assez bien indiqué. Il faut faire attention car pendant quelques centaines de mètres, on longe la route. Compte plus de 4h pour parcourir les 12 km.

Sinon, à Retournac, tu peux aussi visiter le musée des manufactures de dentelles. Situé dans le centre-bourg, cet établissement retrace l’histoire européenne de la dentelle, de ses origines jusqu’à la fin des années 1990. Le premier étage est dédié aux pièces les plus anciennes alors qu’au sous-sol, on peut découvrir des machines datant du début du XXe siècle.

Infos pratiques : Le musée des manufactures de dentelles, ouvert du 15 mars au 15 décembre. Plein tarif : 5€

Le château d'Artias


Château d'Artias

Visiter Beauzac et son centre médiéval

Dans ce voyage le long de la Loire, Beauzac est le deuxième arrêt. Le centre-bourg a conservé son charme d’antan. On peut notamment entrer dans l’église romane datant du XIe ou XIIe siècle et voir la seule crypte que l’on peut visiter actuellement en Haute-Loire. De l’extérieur, on contemple le château qui abrite aujourd’hui une école privée. On peut également s’arrêter devant les deux portes en arc brisé qui attestent de la construction de remparts.

Côté gastronomie, c’est à Beauzac qu’est conçu le Saint-Agur. Ainsi, tu peux t’arrêter dans cette commune pour savourer l’un des fromages les plus consommés de France.


Beauzac

Bas-en-Basset, pour découvrir le château de Rochebaron

Maintenant, prenons la direction de Bas-en-Basset. Le château de Rochebaron est situé sur les hauteurs de la commune. Il faut prévoir de bonnes chaussures de marche car l’édifice est accessible après une balade de 1km pour 150 mètres de dénivelé. L’entrée comprend la visite du château, de la volerie et le spectacle des vautours. Lorsque j’y suis allé, le château était fermé. Mais, j’ai pu profiter d’une belle balade et d’un joli panorama. Si tu souhaites assister à un autre spectacle de vautours, tu peux aller à la Volerie du Forez, à Marcilly-le-Châtel (Loire). Je t’en parle dans mon guide pour visiter la Loire.

Lorsque l’on s’arrête quelques instants à Bas-en-Basset, on peut aussi prendre la direction du Parc de la biodiversité, où 160 hectares sont en accès libre. C’est un endroit idéal pour pique-niquer, pêcher ou se baigner. Tu peux aussi réaliser de belles randonnées le long de la Loire, de la Semène ou du Lignon.

Infos pratiques : Le château de Rochebaron est ouvert en février, mars, novembre et décembre, mercredi, samedi et dimanche, de 14h à 17h ; en avril, mai, juin, septembre et octobre, mercredi, samedi et dimanche, de 14h à 18h ; en juillet et août, tous les jours de 11h à 19h. Tarif : 10€.

Château de Rochebaron

château de Rochebaron

Aurec-sur-Loire, un joli panorama le long de la Loire

Aurec-sur-Loire possède également un joli petit patrimoine. On peut se balader dans les jardins du château du moine sacristain, qui domine la Loire. On peut également visiter cet édifice. L’entrée est gratuite, mais un tronc est à disposition pour aider à l’entretien du château. A l’intérieur, on peut découvrir une salle de classe 1920, un tour d’escalier du XVIe siècle, un espace rural, deux salles d’expositions, une cuisine à l’ancienne avec sa cheminée du XVIe siècle, une salle de maquettes, un espace religieux et le musée du vin qui met en avant les vignes d’Aurec.

A Aurec-sur-Loire, on peut aussi entrer dans le château seigneurial d’Aurec, qui abrite aujourd’hui la bibliothèque. On peut également se balader le long de la Loire, et pique-niquer au bord de l’eau. On peut aussi faire comme les coureurs du Tour de France : franchir le mur d’Aurec-sur-Loire. Bon, on ne va pas se mentir, ce sont les plus sportifs d’entre vous qui pourront essayer car l’ascension est longue de 3,2 km à 11%, avec des passages à 20 %. Pour ceux qui veulent monter (à vélo ou en voiture), le début s’effectue en bas de la rue de Chazourne, en face du restaurant les Cèdres bleus. Et je te conseille de la faire, même en voiture, car après les 3,2 km d’ascension, tu pourras profiter d’un joli panorama sur les alentours. Notons qu’Aurec-sur-Loire est le dernier arrêt en Haute-Loire. Maintenant, nous allons dans le département de la Loire.

Aurec-sur-Loire


Aurec-sur-Loire
Aurec-sur-LoireAurec-sur-Loire

Saint-Paul-en-Cornillon, un beau petit village

Saint-Paul-en-Cornillon se dresse sur un rocher. Ce village de la Loire a su conserver son charme d’époque. J’aime me balader dans le centre-bourg. Malheureusement, le château de Cornillon ne se visite pas (sauf exception comme en 2019 pour les journées du patrimoine).

Après cette balade au centre-bourg, Saint-Paul-en-Cornillon peut être le point de départ d’une randonnée. Tu peux notamment aller jusqu’au Mont Fayn (l’itinéraire est bien indiqué depuis le centre) pour contempler la vue sur les Gorges de la Loire. Une table d’orientation permet de mieux apprécier les alentours.

Saint-Paul-en-Cornillon
Saint-Paul-en-Cornillon

Saint-Victor-sur-Loire, un village au charme authentique

Saint-Victor-sur-Loire est un beau village à découvrir le long de la Loire. Situé sur un piton rocheux, il domine le lac de Grangent. Mentionné dès le XIIe siècle, le village a conservé un charme authentique avec des maisons médiévales et des ruelles pavées. Le château datant du XIIIe siècle accueille aujourd’hui des expositions. J’aime partir à Saint-Victor-sur-Loire car on peut y faire de nombreuses activités. En plus de découvrir le village, on peut partir en randonnée. On peut également pratiquer des sports nautiques : catamaran, planche à voile, canoë, wakeboard, wakesurf, wakeslide ou paddle. On peut aussi se relaxer au bord de l’eau. Et oui, dans la Loire il y a une plage au sable fin.

Profiter de la vue sur la Loire à Chambles et au château d’Essalois

Faisons un détour de l’autre côté de la Loire, en revenons sur nos pas pour rouler sur le pont du Pertuiset et aller en direction de Chambles. Ce petit bourg jouit d’un beau panorama. Et pour profiter pleinement de la vue, tu peux monter dans la tour de Chambles. Attention, la montée est assez étroite. Mais la vue est sublime sur les gorges de la Loire.

A près de 3 km à vol d’oiseau plus au nord, le château d’Essalois fait partie du site classé des gorges de la Loire. Tu peux le découvrir grâce à une randonnée depuis Chambles. Sinon, un parking se trouve à une dizaine de minutes à pied de l’édifice. Et la vue est à couper le souffle. On peut contempler les gorges de la Loire et la Plaine du Forez. L’entrée est gratuite.

Chambles
Vue depuis la Tour de Chambles

Le château d'Essalois
Le château d’Essalois

Saint-Just-Saint-Rambert, dernier arrêt dans ce voyage le long de la Loire

Ce voyage le long de la Loire se termine à Saint-Just-Saint-Rambert. Depuis le château d’Essalois, il faut franchir le barrage de Grangeant, construit entre 1955 et 1957. On peut se balader sur les bords de Loire. On peut aussi découvrir la verrerie de Saint-Just. Lors de la visite guidée, le verrier souffle le verre sous nos yeux (attention les visites sont actuellement annulées à cause du Covid-19). Ensuite, tu peux prendre la direction du quartier médiéval de Saint-Rambert. Tu pourras y voir de nombreuses maisons à pans de bois, entrer dans la première église de Saint-Rambert (la chapelle Saint-Jean), t’arrêter devant la Porte Franchise qui appartient à l’ancienne enceinte et découvrir l’église Saint-André (plus grande église romane du département). Tu peux aussi visiter le musée des Civilisations qui permet de partir à la découverte de la diversité des sociétés et des cultures du monde, à travers de nombreuses œuvres. Sur près de 1000 m², on découvre les différentes collections issues d’Amérique, d’Asie, d’Afrique, et d’Océanie.

Infos pratiques : Le musée des Civilisations est ouvert du mercredi au dimanche de 14h à 18h. Tarif : 4€.

Saint-Just-Saint-RambertSaint-Just-Saint-Rambert

Bonus : ces endroits à deux pas de la Loire pour voyager dans le monde

On peut se croire à plusieurs centaines voire milliers de kilomètres de la Loire, sans dépasser les frontières de la région. Dans la commune de Fraisses, tu peux aller au hameau « Marseille » (on ne connaît pas les raisons de l’origine de ce nom). A Saint-Etienne, une réplique de la Statue de la Liberté a pris place entre le centre commercial Centre Deux et de l’Université Jean Monnet. Cette sculpture date de 1915. Elle a été commandée par le maire Jean-Antoine Neyret. Et contrairement à la vraie statue, qui se trouve à New York, elle ne se visite pas (si tu veux découvrir Big Apple, j’ai consacré un article aux points positifs et négatifs de New York). Toujours à Saint-Etienne, on peut se croire (presque) en Egypte avec une statue représentant une Egyptienne et un sphinx. Elle se trouve à quelques mètres du musée d’Art et d’Industrie. Et pour l’anecdote, à l’origine, l’Egyptienne était accompagnée par une sphinge. Mais cette figure de la mythologie grecque a disparu mystérieusement en 1990 avant d’être remplacée par un sphinx.

Marseille, Fraisses

4 réflexions sur “Voyage le long de la Loire entre Retournac et Saint-Just-Saint-Rambert

  1. jacques

    La Loire et Haute Loire regorgent de lieux magnifiques et le parcours est merveilleux. A chaque fois ce blog est rafraîchissant! Félicitations pour le travail fourni! On attend la suite avec impatience.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s