Les sites gallo-romains à voir en France

La France compte de nombreux vestiges gallo-romains. Certains sites sont célèbres, comme le Pont du Gard ou le Théâtre antique d’Orange. D’autres édifices sont moins connus mais méritent de l’être. Partons découvrir les sites gallo-romains à voir en France.

Quatre anciennes villes romaines à voir en France

A Vaison-la-Romaine (Vaucluse), tu peux visiter les vestiges de l’un des plus grands sites gallo-romain. Découverte au XXe siècle, la ville romaine se trouve au pied de la cité médiévale et témoigne du riche passé de la cité antique Vasio. La visite, que j’ai adorée, est répartie en deux sites : La Villasse et Puymin. La Villasse correspond à un quartier riche. Tu pourras marcher le long de la rue des Boutiques, l’un des exemples de l’urbanisme de la cité. Tu pourras aussi découvrir quelques vestiges d’habitation, comme la maison du Dauphin ou voir le site des thermes. Dans le site de Puymin, tu auras l’occasion de découvrir le théâtre ou encore une habitation modeste : la maison à la Tonnelle.

Pour continuer cette découverte à l’époque où l’Empire romain régnait sur une grande partie de l’Europe actuelle, direction le musée Théo Desplans. Tu pourras y découvrir de nombreux objets des premiers siècles avant et après J-C, comme des statues en marbre, des bijoux, des objets en céramique ou encore des objets de culte. Dernier site à voir à Vaison-la-Romaine : le Pont Romain. Pour l’emprunter, tu dois prendre la direction de la cité médiévale. Classé au titre des monuments historiques, il a résisté aux fortes crues, dont celle de 1992. Et de l’autre côté du pont, tu entreras au Moyen-Age, à travers les rues pavées, les maisons en pierre et tu pourras voir les ruines du château Comtal.

Infos pratiques : Les sites antiques et le musée sont ouverts de juin à septembre, de 9h30 à 18h30 ; en mars et octobre, de 10h à 12h30 et de 14h à 17h30 ; en novembre, décembre et février, de 10h à 12h et de 14h à 17h et en avril et mai, de 9h30 à 18h. Tarif pour tous les monuments : 9€.

Autre musée archéologique que tu peux visiter : le musée archéologique de Cimiez, à Nice (Alpes-Maritimes). Tu peux découvrir les vestiges de la ville antique de Cemenelum. La cité est devenue le chef-lieu de la province des Alpes maritimes après la conquête des Alpes par l’empereur Auguste. Au cours de la visite, tu pourras contempler l’amphithéâtre, voir les thermes publics ou encore marcher sur les rues dallées. Tu pourras aussi repérer une statue d’Antonia datant du Ier siècle, observer des pièces de monnaie de l’époque et découvrir des objets du quotidien (vaisselle, bijoux, flacons à parfum, vases…).

Infos pratiques : Ouvert de mai à octobre, de 10h à 18h ; de novembre à avril, de 10h à 17h. Fermé le mardi. Tarif : 6€.

Maintenant, prenons la direction des Bouches-du-Rhône et plus précisément de Saint-Rémy-de-Provence pour découvrir Glanum (Bouches-du-Rhône). Cette cité romaine a été détruite vers 260 à la suite d’invasion barbare. Découverte lors de fouilles au XXe siècle, l’apogée de Glanum se situe à l’époque d’Auguste, le premier empereur romain.

A l’entrée du site, on peut contempler l’Arc de triomphe de Glanum et le mausolée de Glanum. Ces deux édifices étaient situés à l’entrée de la ville romaine. Sur les deux hectares, on peut déambuler entre les quartiers résidentiels, aller jusqu’au forum romain, voir des thermes, découvrir une source sacrée. Je vous conseille de prendre un audioguide qui vous permettra de mieux découvrir cette cité romaine.

Infos pratiques : Ouvert d’avril à septembre, tous les jours, de 9h30 à 18h30 (sauf le lundi en septembre) et d’octobre à mars, tous les jours sauf le lundi, de 10h à 17h. Tarif : 8€.

Le musée archéologique de Saint-Romain-en-Gal (Isère) fait aussi partie des sites gallo-romains à voir en France. Le parcours, assez bien réalisé, t’emmènera d’abord déambuler au sein de la cité romaine de Vienna. Puis, tu pourras entrer dans un bâtiment pour mieux connaître cette ville, à travers l’économie et l’artisanat, des objets en mosaïque, et la vie quotidienne dans la maison romaine. A noter que 1160 objets sont présentés dans l’espace permanent. Ce sera l’occasion de découvrir un buste d’Hercule en marbre ou une stèle du dieu Gaulois Sucellus.

Infos pratiques : Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h. Tarif : 6€.

Deux ponts-aqueducs romains à découvrir

En France, le pont-aqueduc romain le plus célèbre est le Pont du Gard. Situé dans le département du Gard, cet ouvrage enjambe le Gardon. Bâti aux alentours de 50 après JC, le Pont du Gard a résisté au temps. A l’origine, il a permis, pendant 5 siècles, d’acheminer l’eau depuis Uzès jusqu’à Nîmes. Avec ses 49 mètres de hauteur, cet édifice est le plus haut pont-aqueduc romain au monde. Il est composé de 3 rangées d’arches superposées. C’est l’aqueduc romain qui est le mieux conservé dans notre pays, mais ce n’est pas le seul que l’on peut voir.

La partie musée du Pont du Gard permet de nous replonger dans l’époque romaine. A travers un parcours jalonné d’images, de sons et d’objets, on connaît mieux l’histoire de cet édifice. Une vidéo permet notamment de reconstituer le Pont du Gard au temps des Romains. A noter que certaines expositions temporaires sont également proposées.

Infos pratiques : Ouvert en janvier, novembre et décembre, de 9h à 18h ; en février et mars, avril et octobre, de 9h à 20h, en mai, de 9h à 21 ; en juin et septembre, de 9h à 22h, en juillet et août, de 9h à 23h. Tarif : 9,50€.

L’aqueduc du Gier a été construit entre le Ier siècle et le IIe siècle de notre ère. Il permettait d’alimenter en eau la ville de Lugdunum (Lyon). On peut voir une partie du vestige de cet aqueduc à Chaponost (Rhône). En tout, 72 arches sont toujours debout et depuis les années 2000, 18 arches ont été restaurées. En 2018, l’édifice a bénéficié d’un chèque de 96.000 euros dans le cadre du loto du Patrimoine lancé par la mission Bern afin de continuer les travaux de réhabilitation.

DSC_0140

Trois théâtres antiques à voir

Inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, le théâtre antique d’Orange fait partie des théâtres romains les mieux conservés. Bâti lors du règne de l’empereur Auguste (au cours du Ier siècle avant J-C), il pouvait accueillir, à cette époque, 9000 spectateurs. Aujourd’hui, notre œil est rapidement attiré par le mur du fond de scène. Il s’élève à 37 mètres de hauteur, pour 103 mètres de longueur et 1,80 mètre d’épaisseur. Au cours de la visite, on regarde une vidéo sur l’histoire de cet édifice. Grâce à l’application gratuite, on remonte le temps et on se croit être revenu à l’époque de l’Empire romain. Elle est disponible sur l’AppStore et sur Google Play). Rappelons que Les Chorégies d’Orange se déroulent dans ce lieu chaque été. Enfin, tu peux profiter de ton séjour à Orange pour aller voir l’arc de Triomphe, qui date de Ier siècle.

Infos pratiques : Ouvert en janvier, février, novembre et décembre, de 9h30 à 16h30 ; mars et octobre, 9h30 à 17h30 ; avril, mai, septembre, de 9h à 18h et juin, juillet, août, de 9h à 19h. Tarif : 9,50€ (Théâtre + Musée d’Art et d’Histoire avec audioguide)

Si tu souhaites voir un autre théâtre antique, tu peux aussi prendre la direction de Lyon (ville où je t’ai déjà conseillé les 5 visites incontournables à faire pour un premier séjour). Le théâtre antique de Fourvière date aussi du Ier siècle avant J-C. Délaissé dès le IVe siècle, puis enseveli par des vignes au cours du Moyen-Age, ce n’est qu’en 1933 que des fouilles archéologiques commencent. Le site, classé au titre des Monuments historiques, peut se voir gratuitement. Mais pour compléter cette découverte, tu peux entrer au Lugdunum-musée et théâtres romains, situé juste à côté. A l’intérieur, tu pourras découvrir la vie quotidienne à l’époque romaine, à travers le commerce, les religions, la monnaie, l’urbanisme ou encore l’administration municipale. Parmi les œuvres à voir : la Table claudienne (le discours que l’empereur Claude a prononcé en faveur des Gaulois en 48 à Rome est publié sur du bronze), le sarcophage du triomphe de Bacchus ou encore le calendrier gaulois. Notons que chaque été, le festival Les Nuits de Fourvière est organisé au théâtre antique.

Infos pratiques : Le musée est ouvert du mardi au vendredi, de 11h à 18h et samedi et dimanche, de 10h à 18h. Tarif : 7€. Le théâtre antique est ouvert du 15 avril au 15 septembre, de 7h à 21h ; du 16 septembre au 14 avril, de 7h à 19h.

Dernier théâtre antique que je te conseille de visiter : le théâtre antique de Vienne. Sa construction date du Ier siècle et à cette époque, il pouvait accueillir 13.000 spectateurs. Il est considéré comme l’un des plus importants de l’Antiquité romaine. La visite est assez rapide, mais je pense que ça vaut le coup. A noter que depuis 1981, un festival de jazz s’y déroule. Et, pendant ton séjour à Vienne, tu peux aussi contempler le temple d’Auguste et de Livie, bâti vers 20-10 avant J-C, il était dédié au culte de Rome et d’Auguste.

Infos pratiques : Théâtre antique, d’avril à août, tous les jours de 9h30 à 18h ; septembre et octobre, du mardi au dimanche de 9h30 à 18h ; de novembre à mars, du mardi au dimanche 13h à 17h30. Tarif : 3€.

Deux arènes font partie des sites gallo-romains à voir en France

Chef-d’oeuvre de l’architecture romaine, les arènes d’Arles sont très bien conservées. Construit au Ier siècle, de nombreux combats de gladiateurs se sont déroulés dans cet édifice. Classées monuments historiques et inscrites au patrimoine mondial de l’humanité pour l’UNESCO, les arènes d’Arles accueillent aujourd’hui des spectacles, des concerts et malheureusement (car je ne pense pas que tuer un animal soit un art) des corridas. Au cours de la visite, on peut déambuler au cœur de ces arènes, s’asseoir sur un bout de roche qui a plusieurs milliers d’années et découvrir toute l’histoire de ce lieu.

Infos pratiques : Ouvert en mars, avril et octobre, de 9h à 18h ; de mai à septembre, de 9h à 19h et de novembre à février, de 10h à 17h. Tarif : 9€.

Les arènes de Nîmes sont aussi parfaitement conservées. C’est pour cette raison qu’elles font partie des sites gallo-romains à voir en France. A l’époque romaine, plus de 20.000 spectateurs pouvaient assister aux combats des gladiateurs. Avec des dimensions presque identiques aux arènes d’Arles (133 mètres de long et 101 mètres de large), l’amphithéâtre romain de Nîmes se visite. Au cours de cette découverte, on connaît mieux l’histoire de cet édifice. On assiste à une démonstration de combat virtuel dans des arènes reconstituées à l’époque romaine. Une autre partie de la visite est consacrée aux corridas. Car malheureusement, les corridas se déroulent de nos jours dans cet édifice qui accueille aussi des concerts, des spectacles, des manifestations sportives.

Infos pratiques : Ouvert en janvier, février, novembre et décembre, de 9h30 à 17h ; en mars et octobre, de 9h à 18h ; en avril, mai, septembre, de 9h à 18h30, en juin, de 9h à 19h ; en juillet et août, de 9h à 20h. Tarif : 10€.

Les 3 autres sites de l’époque romaine à visiter en France

Construite au Ier siècle, la Maison carrée a été parfaitement conservée. D’ailleurs, entre 2006 et 2010, elle a bénéficié d’un chantier de restauration. A l’époque romaine, cet édifice, mesurant 26 mètres de long sur 15 de large et 17 de hauteur, faisait partie du Forum. De nos jours, c’est devenu un incontournable à voir, avec les Arènes, pendant des vacances à Nîmes. A l’intérieur, on découvre une vidéo sur l’histoire de la ville de Nîmes.

Infos pratiques : Ouvert en janvier, février, novembre et décembre, de 10h à 13h et de 14h à 16h30 ; en mars et octobre, de 10h à 18h (fermeture de 13h à 14h en octobre) ; en avril, mai, septembre, de 10h à 18h30, en juin, de 10h à 19h ; en juillet et août, de 9h30 à 20h. Tarif : 6€.

maison-carree-nimes

Direction le site archéologique de Cassinomagus pour visiter un autre site gallo-romain. Les thermes de Chassenon sont considérés comme les thermes les mieux conservés de France. La visite guidée nous replonge au temps des Romains et on découvre l’utilisation des thermes, et les différents loisirs de l’époque. Pour l’anecdote, les thermes de Cassinomagus ont une surface de 10.000 m² et l’édifice a fonctionné pendant 150 ans.

Infos pratiques : Ouvert en avril, mai, juin, septembre, octobre, novembre, du mercredi au dimanche, de 10h à 18h (fermé lundi et mardi sauf jours fériés et vacances scolaires) ; juillet et août, tous les jours de 10h à 19h. Tarif : 7€

A Paris, tu peux voir d’autres thermes antiques : les Thermes de Cluny. Pour les découvrir, il faut entrer dans le musée de Cluny. Du temps des Romains, ces thermes avaient une superficie d’environ 6000 m². Et seul le frigidarium (la partie où l’on pouvait prendre des bains d’eau froide) a survécu au temps. Autre témoignage de la période gallo-romaine encore visible à Paris : les arènes de Lutèce. Classés au titre des Monuments historiques, elles ont été édifiées entre le Ier et le IIe siècle. A cette époque, elle pouvait accueillir 15.000 personnes. Et aujourd’hui, elle se visite gratuitement.

Infos pratiques : Musée de Cluny, ouvert tous les jours de 8h ou 9h à 17h30 ou 21h30 selon la saison. Tarif : 5€, 9€ en période d’exposition temporaire dans le frigidarium.

Pourquoi je ne mentionne pas le MuséoParc d’Alésia ?

Dans cet article, j’aurais pu aussi parler de la célèbre bataille d’Alésia et du musée qui lui est dédié. Mais, certains historiens réfutent l’idée de sa localisation en Bourgogne. Pour eux, elle aurait eu lieu dans le Jura. C’est pour cette raison que le MuséoParc d’Alésia ne fait pas partie de cette liste de sites gallo-romains à voir en France.

6 réflexions sur “Les sites gallo-romains à voir en France

  1. jacques

    Formidable cette visite dans le temps gallo romain! le site de Glanum que j’ ai eu l’ occasion de visiter plusieurs fois nous montre de beaux vestiges; Comme d’ habitude cela nous incite à découvrir ou redécouvrir la richesse archéologique!

    J'aime

  2. fontaine

    Le pont du Gard !! toujours aussi impressionnant .Je me demande encore comment des hommes ont réussi à bâtir une telle oeuvre architecturale voici 2000 ans .J’ai eu le même sentiment en visitant les arènes d’Arles .

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s