Que voir et que faire lors d’un voyage à Tromsø ?

Ville côtière de Norvège, Tromsø attire de nombreux voyageurs grâce aux aurores boréales et au phénomène de jour polaire. Entre le 20 mai et le 22 juillet, le soleil ne se couche pas. On ne peut voir ce phénomène qu’au-dessus du cercle polaire. Mais des vacances à Tromsø seraient ratés si l’on ne visitait pas au moins un musée ou si l’on ne se baladait pas dans le centre-ville. Voici ce que l’on peut voir et faire lors d’un séjour dans la ville que l’on appelle le Paris du Nord.

Quel musée visiter à Tromsø ?

Pendant des vacances à Tromsø, visiter un ou plusieurs musées fait, selon moi, partie des incontournables. Je vous liste ainsi les cinq musées principaux de cette ville située au nord de la Norvège. Personnellement, j’en ai découvert quatre.

MS Polstjerna, pour monter sur un ancien bateau de chasse au phoque

C’est tout un symbole. Un ancien bateau de chasse au phoque mis à quai et placé sous cloche. En visitant le MS Polstjerna, on monte sur un ancien bateau de chasse au phoque. Entre 1949 et 1981, ce navire a effectué de nombreuses sorties maritimes. Selon les estimations, plus de 97 000 phoques ont été capturés. Par la suite, il a transporté les touristes et depuis 2003, il reste à quai. En visitant ce lieu, on découvre l’histoire du Polstjerna, les différents équipages à être partis. On apprend de nombreuses anecdotes sur l’histoire de la chasse aux phoques qui a désormais presque entièrement disparu en Norvège. Actuellement, le MS Polstjerna est fermé pour cause de maintenance. Pour être complet concernant les phoques, il existe un aquarium pour les voir à Tromsø, Polaria. Mais, comme je l’avais déjà écrit, je préfère voir les animaux dans leur milieu naturel.

Infos pratiques : Tarif : 115 NOK (11,66€).

Nordnorsk Kunstmuseum : découvrir le musée d’art

Pendant ce voyage à Tromsø, on peut également entrer dans un musée d’art. Nordnorsk Kunstmuseum se trouve à côté de la cathédrale de Tromsø et du Roald Amundsen Monument. Il ne faut pas s’attendre à visiter un musée d’art immense ; mais la visite vaut le coup. Le nombre d’œuvres est assez modeste. La majorité d’entre elles datent de la fin du XIXe siècle et du début du XXe siècle. Les tableaux des peintres norvégiens (et même français) sont assez intéressants.

Infos pratiques : Du lundi au samedi, de 10h à 17h. Tarif : 80 NOK (8,11€).

Perspektivet Museum : un musée gratuit à voir à Tromsø

Le Perspektivet Museum propose plusieurs expositions. « Sara Fabricius/Cora Sandel » est consacré à cette écrivaine norvégienne qui a également vécu à Paris. L’exposition se concentre sur son enfance à Tromsø, sa vie d’artiste à Paris et son œuvre littéraire. « Homo Religiosus » met en avant les petites et grandes communautés religieuses de Tromsø. « Along the streets with the photographer Knut Stokmo » présente de nombreuses photographies de l’artiste qui est connu pour ses représentations réalistes de personnes et ses images de la nature. Tout au long des parcours, il y a de nombreuses explications écrites en anglais. L’entrée est gratuite.

Infos pratiques : Du mardi au vendredi, de 10h à 16h et le samedi et dimanche, de 11h à 17h. Tarif : gratuit.

Polarmuseet : entrer dans le musée polaire

Ouvert en 1978, le musée polaire fait partie du musée de l’université de l’arctique de Norvège, avec le MS Polstjerna, le musée de Tromsø et le jardin botanique arctique-alpin de Tromsø. Visiter le musée polaire, Polarmuseet, peut être assez dérangeant : de nombreux animaux empaillés y sont présentés. Mais, il permet notamment de mieux connaître l’histoire de l’arctique, des baleiniers et de la vie lors des siècles précédents.

Infos pratiques : De septembre à mai, de 11h à 17h et de juin à août, de 9h à 18h. Tarif : 70 NOK (7,10€) ou 100 NOK (10,14€) pour le billet couplé Tromsø Museum/Polarmuseet.

Tromsø Museum, pour mieux connaître l’histoire de ce territoire

C’est le premier musée que j’ai visité lors de mon voyage à Tromsø. Je l’ai choisi pour mieux connaître l’histoire de cette région. A l’intérieur, on découvre les différentes civilisations qui ont peuplé ce territoire au fil des siècles. Le Tromsø Museum permet aussi de mieux connaître les aurores boréales. On peut même en créer quelques-unes. Une partie de cet établissement est également consacré aux animaux polaires. Bref, je l’ai trouvé assez complet.

Infos pratiques : De septembre à mai, du lundi au vendredi, de 10h à 16h30, samedi de 12h à 15h et dimanche de 11h à 16 et de juin à août, de 9h à 18h. Tarif : 70 NOK (7,10€) ou 100 NOK (10,14€) pour le billet couplé Tromsø Museum/Polarmuseet.

Ces autres lieux à voir pendant un voyage à Tromsø

A part les musées, quels sont les autres lieux à voir pendant un voyage à Tromsø ?

Contempler la cathédrale arctique, l’Ishavskatedralen

Construite en 1965, l’Ishavskatedralen ou cathédrale arctique est un très bel édifice vu de l’extérieur. Une entrée payante permet de découvrir l’intérieur de ce lieu. Mais, je n’ai pas souhaité y aller car pour environ 5 euros, on peut découvrir une nef carrée et des vitraux. Je la trouve largement plus belle de loin et d’extérieur. Mais si vous souhaitez y entrer, je vous conseille d’y aller à l’occasion du concert de minuit (vous aurez toutes les infos sur ce calendrier).

Elverhøy Kirke, une église à voir pendant ses vacances à Tromsø

Un autre édifice religieux vaut le détour à Tromsø : Elverhøy Kirke. Démolie puis déplacée par deux fois, c’est la plus ancienne église de la ville. Sa finition en bois, ses tours en cuivre donne à cet édifice un côté charmant.

Entrer dans la bibliothèque de Tromsø

La bibliothèque de Tromsø est un bâtiment avec une belle architecture. A l’intérieur, on a également une belle vue sur Tromsø. On peut s’attarder le long des allées à chercher un livre en français (je n’en ai pas vu), en anglais (j’en ai vu quelques-uns) ou même en norvégien. Ce lieu est assez calme et reposant.

L’Alfheim Stadion pour assister à un match de football

Pendant des vacances à Tromsø, on peut également assister à un match de football à l’Alfheim Stadion. Bon, ce ne sera pas la même ambiance qu’à Geoffroy Guichard, le stade de Saint-Etienne, et je ne vais pas comparer le niveau des équipes norvégiens à celui des clubs anglais, mais voir l’équipe locale jouer peut être une bonne sortie entre amis. Actuellement, le club Tromsø IL est en deuxième division de Norvège.

Le mont Storsteinen, pour une vue sublime sur Tromsø

Pour avoir la plus belle vue sur Tromsø, direction le mont Storsteinen. Mais comment arriver au bas du mont Storsteinen ?

En voiture

Depuis Tromsø, il faut prendre la direction de Tromsdalen. Juste avant la cathédrale arctique, il faut prendre à gauche afin de longer cet édifice. Vous emprunterez alors la route Turistvegen. En arrivant devant l’Eurospar (il se trouve sur la droite), il faut tourner à droite. Quelques centaines de mètres plus loin, un panneau indiquera le parking. Il suffira de tourner à gauche.

En bus

Depuis le centre-ville de Tromsø, le bus numéro 26 nous emmène en bas de l’ascension. Il faut prendre la direction de « Pyramiden » et s’arrêter à « Novasenteret ». Puis à pied, il faut remonter la rue Møllervegen et tourner à gauche lorsque l’on arrive à la rue Anton Jakobsberg veg. Après environ 100 mètres, tournez à droite et vous arriverez au terminal du téléphérique.

A pied

On peut également aller jusqu’au début de l’ascension ou jusqu’au téléphérique à pied. Il faut franchir le pont, longer la cathédrale arctique par la droite, puis après l’édifice prendre la deuxième à droite (la rue Carl Bertheussens veg). Quelques centaines de mètres plus loin, on rejoint la rue Anton Jakobsberg veg. Il faut donc prendre à droite sur cette rue puis prendre la première à gauche.

Prendre le téléphérique ou monter à pied ?

Maintenant que l’on est au bas du mont Storsteinen, il existe deux manières d’atteindre le sommet et les 421 mètres d’altitude : prendre le téléphérique ou faire l’ascension à pied. Mais quelle option choisir ?

Monter en téléphérique Monter à pied
Tarif 23€ Gratuit
Equipements Aucun équipement spécifique. Il suffit d’être assez couvert. Il faut être bien équipé : avoir des chaussures de randonnée, avoir de l’eau et des denrées alimentaires… Les bâtons de marche ne seraient pas de trop pour les 11,1 km et 650 mètres de dénivelé positif.
Durée de l’ascension Environ 4 minutes. Une montée et une descente toutes les 30 minutes. Entre 3 et 5 heures.
Les sites pour se renseigner Le site du téléphérique : fjellheisen.no (attention site en anglais). Pour connaître toutes les informations sur le parcours de randonnée, je vous conseille le site outtt.com/en (attention site en anglais).

Entre mi-mai et fin juillet, le soleil ne se couche pas. On appelle cela le soleil de minuit. Y monter tard le soir, à cette période, permet de vivre une expérience originale et notamment de profiter de la vue panoramique sur ce soleil de minuit. En hiver, si vous avez assez de chance (il faut en avoir beaucoup et avoir le ciel dégagé), vous pouvez chasser les aurores boréales depuis ce lieu.

Bon plan pour monter en téléphérique

Le site officiel du Fjellheisen (le téléphérique) propose une réduction de 5% sur les billets allers-retours, simple montée, simple descente et allers-retours en famille. Ainsi, en réservant à l’avance, le billet aller-retour adulte coûte environ 22€ contre un peu plus de 23€ sur place.

Pour acheter les places : fjellheisen.axess.shop

Et vous, qu’avez-vous visitė pendant vos vacances à Tromsø ?

3 réflexions sur “Que voir et que faire lors d’un voyage à Tromsø ?

  1. vivezparlezvoyagez

    Hello 🙂 Je n’y suis encore jamais allée mais j’aimerais beaucoup découvrir cette ville! Et évidemment, voir des aurores boréales si possible 🙂 Merci pour ces quelques idées 😉

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s