Visiter les Cinque Terre : que voir dans les villages, les bons plans

Lorsque l’on fait un voyage dans les Cinque Terre, il est difficile de ne pas succomber à la beauté de ces cinq villages. Monterosso, Vernazza, Corniglia, Manarola et Riomaggiore (d’ouest en est) séduisent de nombreux touristes grâce à un charme féerique. Avec 2,5 millions de visiteurs chaque année, on rencontre forcément de nombreux voyageurs souhaitant découvrir ces maisons colorées ou plonger dans les eaux claires. Partons à la découverte de ces villages cartes postales qui se trouvent à plus de 3 heures de route de la frontière avec la France.

Visiter les Cinque Terre : quelles différences entre les villages ?

Monterosso, le plus grand village

Village le plus à l’ouest, Monterosso est le plus grand village des cinq terres. Non perché sur un promontoire rocheux, il ne ressemble pas beaucoup aux autres villages avec sa grande plage. Très facile d’accès, c’est aussi le village dans lequel il y a le plus de voyageurs.

Lorsque l’on sort de la gare, on peut être un peu déçu car ce n’est pas forcément l’idée que l’on se fait des Cinque Terre, avec ses habitations colorées et ses promontoires rocheux. Le village est séparé en deux parties par la colline de San Cristoforo : d’un côté la nouvelle ville et de l’autre côté la vieille ville. On peut être surpris, voire déçu par le monde que l’on peut croiser en longeant la mer. Mais pour se sentir un peu plus tranquille, on peut partir vers le sentier Azzurro qui relie Monterosso et Vernazza (attention à être bien équipé).

Lorsque l’on découvre Monterosso, on peut être tenté de se relaxer au bord de l’eau. Mais, la majorité de la plage est privatisée ; seule une petite partie reste gratuite. Et si l’on s’éloigne de l’eau, on peut être charmé par l’atmosphère qui se trouve dans ces rues pavées. Parmi les édifices à voir :

  • L’église San Francesco date du XVIIe siècle. Elle se trouve sur le promontoire de San Cristoforo.
  • L’église San Giovanni Battista a été construite entre 1244 et 1307. Elle est dédiée au saint-patron du bourg.
  • L’oratorio dei neri a été bâti au XVIIe siècle.
  • Le sanctuaire de la Madonna di Soviore se trouve à 7 km au nord de Monterosso. On peut y accéder par un sentier.

Infos bonus

L’une des spécialités culinaires des Cinque Terre est les anchois de Monterosso.

visiter les cinque terre

Vernazza, un port naturel et des maisons colorées

Avec Manarola, Vernazza est le symbole des Cinque Terre. Un port naturel, des maisons colorées, Vernazza est beaucoup plus petit que Monterosso. On ne peut qu’être chanceux de découvrir ce bourg. En 2011, le village avait été victime d’effroyables inondations. Depuis, Vernazza s’est sublimement relevé.

Assez petit, le village peut rapidement être encombré de touristes. Et cela peut devenir oppressant. Avec Monterosso, c’est le village que j’ai le moins aimé lors de mon voyage dans les Cinque Terre. Sans doute à cause de ce trop-plein de voyageurs. Mais, il y a des choses à voir :

  • Pour avoir l’une des plus belles vues, direction la tour Castello Doria, qui surplombe le village. La vue est payante : 1,50€ par personne. Pour atteindre le château, il faut grimper 124 marches.
  • L’église de San Francesco a été édifiée au XVIIe siècle. Elle a été dé-consacrée.
  • La construction de l’église Santa Margherita remonterait au XIIe siècle. Elle a été restaurée et possède un clocher.
  • Le Sanctuaire di Nostra Signora di Reggio a été construit au XIIIe siècle. Il se trouve au nord du village.

tourisme vernazza



voyage a vernazza

Corniglia, le village perché

Corniglia, c’est le bourg le plus élevé des cinq terres. En sortant de la gare, il faut gravir les 377 marches. Heureusement que la montée n’est pas très escarpée ! Assez petit, c’est le village que j’ai préféré. Peut-être car c’est celui où il y avait le moins de touristes. L’atmosphère est paisible.

C’est sur la jolie place centrale, Largo Taragio, que l’on trouve les restaurants et les terrasses de café. Et parmi les choses à voir :

  • Près de la place Largo Taragio, on a une vue sublime sur la mer et sur Manarola. On peut aussi apercevoir les ruines d’une tour.
  • L’église San Pietro a été construite au XIVe siècle. Elle se trouve sur la Via Fieschi.
  • Le Sanctuaire de Nostra Signora della grazie se découvre en prenant la direction de Vernazza. Chaque 8 septembre, une procession religieuse rejoint le sanctuaire.

vacances Corniglia


voyage Corniglia
tourisme manarola

Manarola, le village le plus photogénique

Des habitations de pêcheurs colorées. Un promontoire rocheux. Bref, un vrai paysage de carte postale. Avec Monterosso, Manarola représente le mieux pour moi les villages des Cinque Terre. Après Corniglia, c’est le village le moins peuplé. En prenant de la hauteur, ou en contrebas côté mer, on prend le temps de découvrir ce bourg à la fois flamboyant, spectaculaire, relaxant et romantique.

Manarola est très photogénique. Pour moi, c’est le plus beau des villages. On peut croiser de nombreux touristes, mais ce n’est pas étouffant comme à Monterrosso. La vue la plus célèbre est celle en face des maisons colorées. C’est l’occasion de voir le bourg briller de mille feux. Et à part ça, on peut voir :

  • La construction du sanctuaire de Nostra Signora della Salute remonte au XIIe siècle. Elle se trouve à l’ouest du village.
  • L’église de San Lorenzo se trouve en haut du village. Elle remonte au XIVe siècle et se trouve dans le nord du village.


Manarola cinque terre

Riomaggiore pour mettre de la couleur dans son voyage

Village le plus à l’est des Cinque Terre, Riomaggiore est le premier village que l’on peut visiter lorsque l’on vient de La Spezia en train. En sortant de la gare ferroviaire, un long tunnel conduit vers le centre du village. Et tout au long de ce parcours, on peut admirer une mosaïque représentant les Cinque Terre. J’ai apprécié découvrir Riomaggiore. Après Manarola et Corniglia, c’est le village que j’ai aimé visité. La vue au bord de la mer sur les maisons colorées collées les unes aux autres est à couper le souffle.

En découvrant Riomaggiore, on peut aussi piquer une tête à la plage. Parmi les curiosités : direction la plage Canneto. On peut y voir une petite cascade naturelle. Et parmi les autres sites à voir :

  • Le château de Riomaggiore domine le bourg. Il a été construit en 1260. Il ne reste aujourd’hui que les courtines et deux tours.
  • L’oratoire San Rocco et San Sebastiano a été érigé au XVe siècle. Il se trouve face au château.
  • Un petit sentier permet d’atteindre le Sanctuaire de Nostra Singora di Montenero, fondé au VIIIe siècle. Le parcours, juste pour la vue, vaut le coup.
  • L’église de San Giovanni Battista a été entièrement reconstruite en 1870. Elle se trouve dans le nord du village.


que voir a Riomaggiore
Riomaggiore cinq terres

Comment se déplacer dans les cinq terres ?

Visiter les Cinque Terre en voiture

Prendre sa voiture pour se déplacer dans les Cinque Terre est une mauvaise solution (j’ai consacré un autre article à tout ce qu’il faut savoir pour conduire en Italie). Les parkings sont soit trop éloignés, soit trop chers, soit trop petits. Monterosso et Manarola sont les deux seuls villages à disposer d’un parking à deux pas du centre-ville. Les tarifs varient selon les aires de stationnement. Il faut compter au moins 1,50€ de l’heure. A Vernazza, le parking payant se trouve à 1 km du centre. Une navette relie ce parking au village. A Corniglia, il n’existe pas de parking longue durée. Le stationnement est limité à 30 minutes. A Riomaggiore, un petit parking est destiné aux touristes. Il se situe à 200 mètres de l’entrée du bourg. Il peut rapidement être complet.

Il vaut mieux laisser sa voiture à La Spezia ou à Levanto. Puis, par la suite prendre le train.
voyage dans les cinque terre

Visiter les Cinque Terre en train

Prendre le train est la solution la plus pratique pour se déplacer dans les Cinque Terre. Il suffit de garer son véhicule près des gares ferroviaires de Levanto et de La Spezia. Le parking de Piazza di Armi est l’aire de stationnement gratuite la plus proche de la gare de La Spezia (750 mètres à pied). C’est dans ce parking que j’ai laissé ma voiture. Il est rapidement complet, donc il vaut mieux y aller assez tôt le matin.
se garer dans les cinq terres

Le bon plan : la Cinque Terre card treno

La Cinque Terre card treno est le bon plan lorsque l’on voyage en train dans les Cinque Terre. Elle coûte 16€ pour un jour, 29€ pour deux jours et 41€ pour trois jours. Cette carte est individuelle. Elle donne accès à :

  • Tous les trains en seconde classe entre La Spezia et Levanto.
  • Tous les parcours pédestres et aux centres d’observation du site.
  • Des visites guidées.
  • Les bus de l’ATC.
  • Le wifi gratuit dans les Cinque Terre.
  • Les toilettes publiques sont gratuites dans toutes les gares ferroviaires. C’est 1€ sans la carte.
  • Des réductions aux musées de La Spezia (Amedeo Lia, Castello di San Giorgio, Centro arte moderna e contemporanea, Sigillo, Palazzina delle Arti, Etnografico, Diocesano).
  • Des réductions dans certaines boutiques.

Cette carte peut être achetée dans toutes les offices de tourisme ou dans les gares.

Pour être complet sur les cartes proposées, il existe une autre carte : la Cinque Terre card trekking. Elle permet de :

  • Accéder à tous les sentiers de randonnée.
  • Utiliser le wifi.
  • Utiliser es bus de l’ATC.

Elle coûte 7,50€ pour un jour et 14,50€ pour deux jours. Elle est vendue dans les offices de tourisme.

Visiter les Cinque Terre en bus

Monter dans un bus peut être aussi un bon moyen pour se déplacer dans les Cinque Terre. Le service de bus est compris dans la Cinque Terre card treno et la Cinque Terre card trekking. Il permet de relier les cinq villages entre eux. En prenant le bus, on peut aussi partir découvrir le Sanctuaire di Nostra Signora di Soviore, San Bernardino, ou encore Biassa.

bus cinque terre

Faire un voyage dans les Cinque Terre en bateau

Pour visiter les Cinque Terre, prendre le bateau peut être une belle alternative. Seuls quatre des villages possèdent un port. Ainsi, il est impossible de s’arrêter à Corniglia.

Les prix varient en fonction du port de départ et de celui d’arrivée.Comptez 8€ l’aller-retour entre Manarola et Riomaggiore, 20€ pour l’aller-retour entre Monterosso et Vernazza ou encore 11€ pour l’aller simple entre Vernazza et Manarola. Le billet aller-retour avec un arrêt à Portonevere, Monterosso, Manarola et Riomaggiore coûte 35€.

Pour connaître tous les tarifs : https://www.navigazionegolfodeipoeti.it/fr/tariffe-fr/.
prendre le bateau dans les cinq terres

Cinque Terre : quatre conseils pour échapper à la foule ?

J’ai découvert les Cinque Terre début octobre. Et même à cette période de l’année, il y avait beaucoup de monde. Je n’ose pas imaginer ce que cela doit être en été. Pour cette raison, je consacre la fin de cet article à comment échapper à la foule lorsque l’on visite les Cinque Terre ?

 

Choisir une belle saison, hors été, pour visiter les Cinque Terre

L’un des atouts des cinq terres est son climat. Hors été, les températures sont assez douces. J’ai visité les cinq terres début octobre et j’étais en tee-shirt ! Il vaut ainsi mieux éviter la foule estivale et partir découvrir les Cinque Terre pendant les mois de septembre, octobre. Le mois de mars peut être aussi un très bon choix. En avril et en mai, il vaut mieux éviter de partir pendant les vacances scolaires et en dehors des ponts. Il faut également privilégier la semaine plutôt que le week-end.

Y aller tôt le matin

Les premiers trains pour visiter les Cinque Terre partent entre 4h30 et 4h50 de Levanto et de La Spezia. Je ne conseille pas de prendre le train si tôt, mais y aller pour contempler le lever du soleil peut être une très bonne idée. Bien sûr si vous dormiez dans l’un des cinq villages, vous pourrez également profiter d’un sublime coucher de soleil.

Faire un sentier

Pendant plusieurs siècles, les sentiers étaient la seule voie de communication terrestre entre les villages. Les parcourir permet ainsi de mieux découvrir les Cinque Terre. Le temps de quelques minutes, on peut se croire presque seul au monde. Si vous partez dans les cinq terres en été, il vaut mieux commencer ces sentiers assez tôt dans la matinée.

Le sentier Azzuro est le plus célèbre. Il longe la côte et relie tous les villages des cinq terres. Actuellement, une partie de ce sentier est fermé pour travaux d’aménagement et de sécurité. Seules les parties reliant Monterosso à Vernazza et Vernazza à Corniglia sont ouvertes. A noter que l’accès du sentier est payant (c’est compris dans la Cinque Terre card treno et la Cinque Terre card trekking). Moins connu, le sentier du tour de Riomaggiore permet de faire un joli tour autour du village. Lors de cette randonnée de 3,5 km, on peut entrer dans un sanctuaire.

Il est bien sûr interdit d’accéder à ces sentiers sans chaussures adéquates. Les montants des amendes sont compris entre 50 et 2500 euros, en fonction du dérangement et des dépenses engendrés aux autorités, comme l’écrit le site de RTL.

Riomaggiore que voir

Préférer Corniglia aux autres villages

Corniglia, c’est le village le plus central et le plus perché dans les Cinque Terre. C’est aussi le plus petit village et celui dans lequel j’ai croisé le moins de personnes. Entouré de vignobles, Corniglia est le seul village des cinq terres à ne pas avoir un accès direct à la mer. C’est sans doute pour cette raison que de nombreux voyageurs ne souhaitent pas le découvrir. Sinon, un bus permet également d’accéder au village sans trop se fatiguer (le trajet est compris dans la Cinque Terre Card et la Cinque Terre card trekking).

6 réflexions sur “Visiter les Cinque Terre : que voir dans les villages, les bons plans

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s