Visiter New York : les points positifs et négatifs

Des immenses buildings à perte de vue. Des avenues qui n’en finissent plus. Des plages d’une dimension gargantuesque. Difficile de bien résumer un voyage à New York, tellement qu’il y aurait des choses à dire. Faut-il absolument visiter cette destination ? Mon avis est bien plus partagé que la plupart des blogs de voyage et je vous explique pour quelles raisons.

Pourquoi visiter New York, c’est cool ?

C’était ma première fois à New York. Je suis parti sans réels a priori. Mais, oui, la ville a des bons côtés.

Il y a tellement de choses à voir et à faire

Je suis resté 8 jours entiers à New York et bien sûr, j’ai dû bien définir les lieux que je souhaitais voir. Pour visiter plusieurs attractions, j’ai acheté un pass touristique (dans cet article, je vous explique que prendre un pass n’est pas forcément rentable). Ainsi, j’ai découvert l’American museum of natural history (musée américain d’histoire naturelle), le Metropolitan museum of art et le 9/11 Museum (musée du 11 septembre). Je suis entré à l’intérieur de l’Empire State Building et du Top of the Rock. Et enfin, je suis parti sur l’île de la Statue de la Liberté. Pour une première fois à New York, j’ai donc réellement été dans le cliché du touriste. Pour continuer dans ce cliché, j’ai aussi marché sur le pont de Brooklyn, fait Central Park, vu Times Square, contempler la ville de nuit depuis l’Empire State Building ou encore découvert pendant une journée le street-art à Brooklyn.

Ce qui est bien lors d’un voyage dans l’Est américain, c’est que l’on peut également sortir des sentiers battus. A Brooklyn, on peut prendre en photo une maison fantôme. Elle se trouve au 58 Joralemon Street. Il s’agit en réalité d’un bâtiment factice qui recouvre des locaux techniques du métro. On peut aussi voir la bouche de métro, devenue célèbre grâce au film « Sept ans de réflexion » (la scène dans laquelle la robe de Marylin Monroe se soulève). Pour voir le lieu, direction au coin de la Lexington Avenue et la 52nd Street. On peut également prendre le téléphérique, pour aller sur l’île de Roosevelt ou marcher sur la High Line de Chelsea, qui est une ancienne voie de chemin de fer devenue un parc urbain.

Bref, il y a tellement de choses à faire dans la ville, que je pense l’on pourrait rester une année entière et ne pas pouvoir tout découvrir.

maison insolite new york
La maison fantôme de New York.

telepherique new york

Le métro à New York

Le réseau de métro est bien développé à New York. Aujourd’hui, il existe 469 stations. Bref, pour vous rendre dans tous les lieux touristiques, vous pourrez facilement vous déplacer en métro. Il roule 24h/24 et tous les jours. Pas besoin de prendre un taxi pour rentrer dans votre hôtel ou votre Airbnb.

Les cartes illimitées ne sont pas très excessives. Comptez $33 pour 7 jours et $127 pour 30 jours. Et les stations de métro ne sont pas profondes. Pas besoin de prendre de nombreux escaliers pour accéder aux quais. Il faut juste prendre la bonne entrée (la direction Uptown ou Downtown). Mais après tout, lorsque l’on voyage, on a le temps. Cela ne vous fera perdre que quelques minutes.

On se sent en sécurité

Même en prenant le métro pendant la nuit, je n’ai jamais rencontré un quelconque problème à New York, que ce soit à Harlem, à Brooklyn ou à Manhattan. Dans cette ville qui ne dort jamais, on croisera toujours quelqu’un. Bon, il faut faire preuve de bon sens et ne pas s’aventurer tout seul, en pleine nuit dans certains endroits du Bronx. Le reste de la journée, les sites touristiques sont vraiment assez sûrs. Il faut, quand même, toujours faire attention à ses affaires ! Et, pour rentrer dans tous les lieux touristiques, on passe des portiques de sécurité.

police new york

Pourquoi faire un voyage à New York, n’est pas cool ?

La ville peut paraître étouffante

Bon, ça, on le sait déjà. Que ce soit dans le métro ou dans la rue, il y a beaucoup, beaucoup de personnes. J’ai visité New York au mois de mars. Je choisis toujours une période hors été et hors vacances scolaires pour profiter au mieux du séjour. Même lors de cette période, certains sites touristiques étaient bondés. Je pense notamment au pont de Brooklyn. Heureusement que l’on peut sortir des sentiers battus. Je n’imagine pas ce que cela doit être d’entrer dans des lieux touristiques en plein été …

On se sent réellement tout petit à côté des buildings. Pour quelqu’un qui n’a pas l’habitude, on peut avoir l’impression d’être étouffé entre tous ces bâtiments immenses. De ne pas pouvoir réellement respirer. D’ailleurs, je n’ai pas encore fait l’Asie, mais à New York, on ressent vraiment la pollution. Vous pourrez ainsi rapidement avoir mal à la gorge. C’est l’une des raisons pour lesquelles j’ai préféré Washington à New York. (Vous pouvez lire mon article consacré aux 20 lieux gratuits à visiter dans la capitale américaine).

gare de new yorkvoiture new york

La malbouffe

A New York, on a réellement le choix niveau nourriture : bagles, cupcakes, donuts, hamburgers, pizzas… Comme dans les grandes villes, il faut faire attention dans l’établissement où l’on rentre. C’est le cliché américain, mais la nourriture est souvent très (trop ?) grasse. Ce n’est peut-être que moi, mais je l’ai trouvé également assez (voire très) salé. En clair, ce n’est pas la destination dans laquelle j’ai le mieux manger (même s’il existe de très bon restaurant !).

Il ne faut jamais oublier cette dépense dans le voyage, car manger à New York est assez cher. Comptez une dizaine de dollars pour un menu, dans un fast-food et plus cher pour un resto (il ne faut pas oublier les pourboires).

Il ne faut pas découvrir Central Park au mois de mars

Mars n’est pas le meilleur mois pour visiter Central Park. C’est un peu tristounet. Les arbres ne sont plus recouverts d’un joli manteau blanc. Ils ne sont pas fleuris. Le printemps commence en fin de mois. Cela ne sert à rien de perdre son temps à Central Park, lorsque l’on visite la ville au mois de mars. En revanche, le reste de l’année, cet immense parc a l’air sublime.

Le problème avec les logements Airbnb

Les choses sont pourtant claires. Depuis une loi de 2010, les locations de logement sont légales si :

  • Votre séjour à New York dure moins de 30 jours, vous pouvez seulement louer une chambre chez l’habitant et le propriétaire doit être présent lors de vos vacances.
  • Vous louez un appartement entier si vous y restez plus de 30 jours.
  • Vous louez un appartement entier : il doit se trouver dans une habitation de moins de trois appartements.

Mais sur Airbnb, on trouve encore trop d’annonces qui ne respectent pas ces règles. Elles sont donc illégales. Il faut bien faire attention avant de réserver son logement. Ce serait dommage qu’il ne soit plus disponible lorsque vous serez sur place, et que vous deviez opter pour une solution de secours, forcément bien plus cher.

Et vous, comment s’est déroulé votre séjour à New York ? Avez-vous aimé visiter la ville ?

 

6 réflexions sur “Visiter New York : les points positifs et négatifs

  1. Sebastien

    Je pense effectivement que toutes les villes extérieures sont à visiter. Les voyages permettent de nous enrichir et de découvrir de nouveaux modes de vie. New York est certes une ville très bondée, mais c’est une ville qui a marqué l’histoire.

    J'aime

Répondre à Alexia Dn Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s