Le jour où … j’ai perdu mes bagages

Perdre ses bagages n’est pas ma plus grande crainte. Non, dès que je monte dans l’avion, j’espère ne pas avoir droit aux fameuses turbulences. Lorsque en plein vol, l’avion semble tomber et se met à tanguer. Juste le fait d’y repenser, j’ai les mains moites. Bien sûr, j’ai déjà lu plusieurs fois que ces trous d’air ne sont pas dangereux. Mais rien n’y fait.

Pourtant, perdre ses valises est réellement embêtant. Surtout lorsque l’on part de Marseille, où il fait plus de 20°C pour rejoindre Tromso (Norvège) et ses 0°C, avec uniquement un pull dans son sac à dos. Et malheureusement, j’ai connu ce désagrément.

Je suis parti de l’aéroport de Marseille-Provence avec la compagnie Lufthansa. Je devais monter à bord de 3 avions. Mon premier vol reliait Marseille et Francfort.

Dans la ville allemande, ma durée d’escale était de 40 minutes, avant de prendre un nouvel appareil en direction d’Oslo. Cette durée était suffisante pour moi, mais pas pour mes valises. Et cela, je ne le savais pas encore.

Enfin, mon dernier avion partait d’Oslo en direction de Tromso. Les deux premiers trajets étaient assurés par la compagnie Lufthansa et le dernier par Scandinavian Airlines System (SAS).

Comme je changeais de compagnie aérienne, l’employé m’a expliqué que je devais récupérer mes valises à l’aéroport d’Oslo. (C’est bizarre car, pour le retour et avec les mêmes compagnies, j’ai retrouvé mes sacs uniquement à Marseille.).

A Oslo, ma durée d’escale est estimée à 1h40. Le temps de récupérer mes bagages puis de les faire réenregistrer. Dans la capitale de Norvège, j’ai atterri avec 50 minutes de retard.

Forcément, je commence à m’inquiéter. Aurais-je le temps de prendre mes valises ? Vais-je rater mon dernier avion (je dois repasser les contrôles douaniers) ? 50 minutes pour retrouver ses bagages puis les faire réenregistrer, ça me paraît court !

Après être sorti de l’avion, un seul objectif : récupérer mes valises le plus rapidement possible. Le carrousel à bagages se met à tourner. Les premiers passagers récupèrent leurs sacs de voyage. Je regarde ma montre, soucieux de louper mon dernier vol. Les minutes passent et je ne vois toujours pas mes sacs arriver. Puis, les derniers passagers sortent de l’aéroport et le tapis roulant se stoppe.

luggage-band

Perdre ses valises n’est pas plaisant

A cet instant-là, je me pose plein de questions. La première étant : « où sont passés mes bagages ? ». Dans ces moments là, on vous dit de ne pas paniquer. C’est simple d’écrire cela lorsque l’on est au chaud derrière son clavier d’ordinateur. En réalité, c’est difficile de ne pas s’effrayer. Surtout les premiers secondes.

Je me suis rendu au guichet de la compagnie pour faire une réclamation. L’employée me demande ma carte d’embarquement. A l’arrière, une étiquette est posée. Je ne m’étais jamais réellement posé la question à quoi elle servait. C’est en fait un système électronique permettant de suivre vos bagages à distance.

Après avoir renseigné mon nom et d’autres informations comme mon adresse temporaire à Tromso, la guichetière me raconte que mes bagages se trouvent toujours à Francfort. En clair, ils n’ont pas pris la correspondance. Mais ce qu’elle me dit ensuite est le summum : « j’aurai mes valises le lendemain midi à Tromso ». Pas avant, à cause de problème de transport. En gros, d’ici-là, démerde toi. Elle ne m’indique même pas que les compagnies aériennes peuvent proposer un kit de première nécessité. Sur le coup, je n’étais pas au courant, je l’ai su quelques jours plus tard.

Grâce à ces quelques minutes d’attente, j’ai réussi à rater mon dernier avion. Heureusement, j’ai pu embarquer sur le suivant, pour pouvoir enfin rejoindre Tromso.

Dès mon atterrissage à Tromso, je reçois un SMS de la part de « World Tracer » (un service pour suivre ses bagages perdus). Dans le message, je peux cliquer sur un lien pour connaître le lieu de localisation de mes valises.

Après être entré dans ma location Airbnb, je pars faire quelques courses. Notamment pour acheter des brosses à dents et un dentifrice. Je n’ai pas besoin d’acheter de nouvelles fringues, car, je vais les récupérer le lendemain.

Alors que je me préparais mon repas du soir, je reçois un nouveau texto pour m’avertir que mes bagages se trouvent à Oslo. Personnellement, je préférerais les avoir près de moi. Pouvoir mettre mes gants, mon bonnet et mon écharpe. Bref, lorsque l’on n’a pas retrouvé sa valise, c’est la galère.

Bien sûr, cette histoire se termine bien. Le lendemain matin, je pars visiter le musée Tromso. Je n’avais pas prévu de rentrer dans mon logement de la journée. Forcément, les plans changent. Je mangerai le midi afin de récupérer mes valises. Vers 11h30, je reçois un dernier texto, le transporteur quitte l’aéroport et commence sa tournée. J’attendrai 13h pour enfin ouvrir ma valise et retrouver tous ces habits qui m’avait manqués.

valise-aeroport

Quelques informations à connaître lorsque l’on perd ses bagages en avion

  • Vous devez impérativement remplir un document stipulant la perte de vos bagages.
    La compagnie aérienne peut nous donner un avoir pour couvrir nos premières dépenses ou un kit de première nécessité. Mais ce n’est pas une obligation (on ne me l’a pas proposé).
  • Nous avons 21 jours pour écrire au transporteur et lui demander le remboursement des produits de première nécessité achetés (avec présentation des factures).
  • Souscrire une assurance complémentaire peut nous permettre d’être mieux remboursés.
  • Environ 1 bagage sur 3.000 est réellement perdu. Dans la plupart des cas, on récupère nos valises dans les 48h.
  • Si vos valises sont réellement perdues, la compagnie aérienne peut nous dédommager jusqu’à un plafond d’environ 1330 € (convention de Montréal). En cas d’absence de justificatifs, la compagnie aérienne peut proposer un dédommagement au poids. C’est environ 20€ par kg (convention de Varsovie).

3 conseils avant de voyager en avion

Après toutes ces péripéties, je vous présente quelques conseils avant de monter dans un avion.

  • Votre bagage de cabine peut devenir votre recours. Mettez-y tout ce dont vous avez besoin lors des premières heures de vos vacances. Personnellement, j’aurais mis une tenue de rechange, mes gants, mon bonnet et mon écharpe.
  • Méfiez-vous des correspondances trop courtes. J’avais seulement 40 minutes pour changer d’avion à l’aéroport de Francfort. Suffisant pour moi, mais trop peu pour ma valise.
  • Vous pouvez acheter une balise gps pour bagage. Proposé à quelques dizaines d’euros (suivant les modèles), un traceur GPS peut être une solution pour garder un œil sur ses bagages.

Une réflexion sur “Le jour où … j’ai perdu mes bagages

  1. Ping : Voir les aurores boréales à Tromso – Le gars voyage – blog voyage

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s