Le palais idéal du facteur Cheval, une histoire extraordinaire

Après vous avoir fait visiter le jardin Rosa Mir et découvrir la demeure du chaos, partons vers un autre lieu insolite situé dans la région Auvergne-Rhône-Alpes.

 

Caché derrière une maison, le palais idéal du Facteur Cheval n’est pas réellement imposant. Impossible de le décrire tant cet édifice est riche de milliers de détails. Situé à Hauterives (Drôme), ce monument de 23 mètres de long et 12 mètres de haut, minutieusement travaillé, est l’œuvre d’un seul homme. Ferdinand Cheval a mis 33 ans (10.000 jours, 93.000 heures de travail) pour construire ce lieu magique.

histoire-facteur-cheval

Un caillou à l’origine d’une histoire extraordinaire

Rien ne prédestinait Ferdinand Cheval à bâtir une œuvre d’art. Né en 1836, dans une famille paysanne plutôt pauvre, il travaille auprès de son père, dans la ferme familiale. Devenu apprenti boulanger à 20 ans, il s’éloigne quelques années d’Hauterives pour trouver du travail. Il revient dans la ville en 1863 et est embauché 4 années plus tard comme employé des postes. Muté dans une commune voisine, Joseph Ferdinand Cheval emprunte tous les jours le même parcours pour effectuer, à pied, sa tournée d’une trentaine de kilomètres.

En avril 1879, il trébuche sur un caillou. Surpris par son originalité, il le ramasse et l’enveloppe dans son mouchoir de poche. Les jours et les mois passent et ce geste va devenir sa routine. Pour récupérer plus de pierres, il revient sur ses pas avec une brouette après avoir effectué sa tournée, puis ramasse tous les cailloux mis de côté. Il dépose toutes ces pierres sur un terrain acheté quelques mois plus tôt, à Hauterives.

Cette histoire a été racontée par Ferdinand Cheval, on ne peut pas savoir s’il s’agit d’un mythe ou d’une réalité.

Le palais idéal est né

Ferdinand Cheval débute la construction par une source de vie. Autour de ce noyau, il érige un temple egyptien et un temple hindou. Plus tard, il va créer une mosquée et la grotte de la Vierge Marie. Le facteur réalise la galerie du labyrinthe et installe de nombreuses sculptures d’animaux. N’ayant jamais quitté la région, il puise ses références dans les journaux illustrés et dans les cartes postales. Son imaginaire fait le reste du travail.

N’écoutant pas les moqueries des voisins, le facteur Cheval accueille les premiers visiteurs à la fin du XIXe siècle, tout en continuant son oeuvre. En 1904, Emile Roux Parasac, ravi de sa visite, consacre un poème à cet édifice insolite que le facteur surnomme « palais imaginaire seul au monde ».

« Ton idéal, ton palais » écrit le poète. Le facteur autodidacte apprécie ce texte et change le nom de son édifice en « palais idéal ».

palais-ideal-facteur-cheval Le texte d’Emile Roux Parasac

En 1912, le facteur achève la construction de ce lieu surréaliste, par la façade ouest. Déçu de ne pouvoir réaliser son rêve de reposer à l’intérieur de son palais, le facteur Cheval consacre ensuite 8 années à bâtir son « tombeau du silence et du repos sans fin ». Il est enterré depuis 1924 au cimetière d’Hauterives.

Après sa mort, le palais idéal du Facteur Cheval sombre un peu de l’oubli. Seuls quelques artistes comme Pablo Picasso ou Max Ernst le contemplent. 1969 est une année charnière. André Malraux, le ministre de la Culture, inscrit ce lieu insolite sur la liste des monuments historiques. Ce choix critiqué permet de sauver le “palais idéal du Facteur Cheval” de la ruine, à laquelle il était voué ; il est restauré en 1983 et appartient à la ville d’Hauterives depuis 1994
insolite-hauterives

La visite du palais idéal du facteur Cheval

Pour éviter la foule des touristes, j’ai visité le palais idéal, lors du mois de juin. En haute saison, le « trop de vacanciers » aurait pû gâcher la magie de ce lieu.

Dès que je me suis retrouvé en face de cet édifice, j’ai été surpris par l’abondance de détails : formes architecturales, visages, oiseaux, végétaux, animaux exotiques, etc. En 33 ans, le facteur Cheval a construit un monde imaginaire dans lequel se mélangent aussi des références aux religions et à la spiritualité locale (une grotte est consacrée à saint Amédée, patron du village).

En faisant le tour de ce site insolite, j’ai pu remarquer l’évolution du style de Ferdinand Facteur. C’est par la fontaine « La source de la Vie », sur la façade est, que le facteur a commencé son oeuvre. Le côté du monument est assez rustique. Plus architecturale, la façade ouest symbolise, quant à elle, des époques et des lieux différents. Le facteur ayant aquis une meilleure expérience et une meilleure connaissance de la maçonnerie, au fil du temps. Il a ainsi bâti un temple Hindou, un château du Moyen-Age ou encore une mosquée.

A l’intérieur de son oeuvre surréaliste, le facteur a posé les 2 objets les plus importants. Sur la terrasse, j’ai pu découvrir la fameuse pierre, à l’origine de la construction du palais idéal. Et caché derrière les géants, j’ai croisé son amie la plus fidèle : sa brouette.

On monte sur cet édifice, puis on prend de la distance afin de mieux l’apprécier, depuis le belvédère. Mais, lors d’une seule visite au palais idéal, impossible de voir chaque détail, tout comprendre. Difficile de savoir le nombre d’heures à passer pour contempler cet édifice insolite, pour découvrir ce petit détail qui nous a toujours échappé ?

Pour compléter cette visite, j’ai ensuite découvert le tombeau du facteur Cheval, situé à quelques centaines de mètres du palais idéal. Aussi magique que sa première création, il se trouve dans le cimetière d’Hauterives. Son accès est libre.

tombe-facteur-cheval
Le tombeau du facteur Cheval

A quelques centaines de mètres du palais idéal, on peut découvrir le tombeau du facteur Cheval. Aussi magique que sa première création, il se trouve dans le cimetière d’Hauterives.

Quand faut-il visiter le palais idéal ?

Je vous conseille de visiter le palais idéal le matin pendant les vacances scolaires. Hors vacances, ce site insolite accueille le plus de touristes chaque week-end.

Le palais idéal du facteur Cheval est ouvert tous les jours sauf le 25/12, le 01/01 et du 15/01 au 31/01.

Infos pratiques :

Accès au 8 rue du Palais à Hauterives (Drôme)

Tarif adulte : 7.50 €

Tarif enfant : 5 €

L’accès au tombeau est gratuit

Toutes les infos www.facteurcheval.com

 

3 réflexions sur “Le palais idéal du facteur Cheval, une histoire extraordinaire

  1. Ping : Le gars voyage

  2. Ping : Visiter le jardin Rosa Mir, un lieu insolite de Lyon – Le gars voyage

  3. Ping : La demeure du chaos, un musée déroutant près de Lyon – Le gars voyage

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s